AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Clémentine Solignac, 113 ans, celle que le Bon Dieu a oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
**Blondie**
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4867
Age : 38
Localisation : Nice
Pays : France
Emploi : Responsable de secteur dans une association d\\\\\\\'aide aux personnes âgées
Commentaires : Je suis blonde et alors ???!
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Clémentine Solignac, 113 ans, celle que le Bon Dieu a oublié   Ven 12 Oct - 21:19

Jusqu'à 106 ans, elle a vécu seule dans sa maison de Haute-Loire, continuant de préparer son souper sur une cuisinière à bois et d'étriller les vaches de son petit-fils : Clémentine Solignac est à 113 ans la nouvelle doyenne des Français.
Quand on lui parle de son âge, elle dit que le Bon Dieu l'a oubliée", raconte Christine Garnier, l'épouse d'Albert, un des deux petits-fils de la centenaire.
Dans la chambre de la maison de retraite de Vorey-sur-Arzon (Haute-Loire), elle parle fort à l'oreille de la vieille dame aux cheveux blancs, joliment coiffée. Mais si Clémentine Solignac, qui vit là depuis sept ans, n'entend plus bien, elle continue de savoir ce qu'elle veut.
Elle hait les fauteuils roulants et tient à marcher jusqu'à la salle à manger. Quand elle s'est cassé le col du fémur, elle a fait sa rééducation seule, cramponnée aux barres fixées le long des couloirs.
Pour son anniversaire, quand le sous-préfet n'en finissait plus de discourir, elle a demandé d'une voix claire : "y en a encore pour longtemps?". Et les rameaux de ronces qu'elle cueille dehors, avec la directrice de la maison de retraite, doivent avoir cinq ou sept feuilles, pas quatre ou six. En décoction, elles soignent son mal de gorge.
Clémentine Solignac est née le 7 septembre 1894 dans la ferme de ses parents à Eyravazet. Petite, elle fait 7 km à pied matin et soir, pour aller à l'école communale de Vorey.
En 1921, elle se marie avec Michel Solignac, amputé d'une jambe à la Grande guerre, avec lequel elle aura, à 30 ans, un seul enfant, Judith. La famille occupe l'une des sept ou huit fermes d'Eyravazet.





Ils possèdent huit hectares de terre, autant de vaches, une paire de boeufs, quelques moutons, des poules, des lapins et des cochons. Clémentine s'occupe du potager et travaille aux champs avec son mari. Elle rentre juste un peu plus tôt pour préparer les repas. Michel a une dizaine de ruches, pêche la truite dans l'Arzon, chasse et, en hiver, fabrique des sabots.
Dans leur ferme, où l'eau courante arrive dans les années 50, il y a une pièce d'habitation, avec une grande cheminée et un lit clos, à côté une étable et au-dessus une grange pour le foin, se souvient le petit-fils, Albert Garnier, 60 ans.
"Ils faisaient la ferme à leur rythme, c'était une vie saine, pas trop stressée", dit-il. Chaque dimanche, les grands-parents descendent à pied déjeuner chez leur fille Judith, la mère d'Albert, à 4 km de chez eux.
Après la mort de son mari, en 1961, Clémentine s'installe dans une petite maison à côté de la ferme de sa fille, à Vorey, où elle vit seule pendant près de quarante ans.
"La mémé", comme l'appelle Albert, se soigne avec des plantes et l'après-midi elle s'asseoit au soleil, avec d'autres grands-mères, pour faire de la dentelle aux fuseaux, qu'elle vend à une fabrique du Puy-en-Velay. "Elle en a fait jusqu'à 80 ans au moins", affirme le petit-fils.
Rosa, la soeur de Clémentine, est morte à 99 ans, leur mère, Alexandrine, à 92 ans. Judith est elle morte à 83 ans, le 19 septembre, le jour où Clémentine Solignac a appris qu'elle était la nouvelle doyenne des Français.

internaute.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Clémentine Solignac, 113 ans, celle que le Bon Dieu a oublié   Ven 12 Oct - 21:53

et bien chapeau!!!et en plus ,elle les fait pas!!
Revenir en haut Aller en bas
Nini
Je squatte!
Je squatte!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2685
Age : 41
Localisation : Aveyron, Midi-Pyrénées
Pays : France
Emploi : Au Gré Du Vent....
Commentaires : Obligatoire, obligatoire.... Bien joli, tout ça... Mais pour dire quoi ?! Qu'on est insupportable, passionnée, et "avec un sacré carafon" ?! Hein ?! Quoi dire ?!
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Clémentine Solignac, 113 ans, celle que le Bon Dieu a oublié   Ven 19 Oct - 21:55

Chapeau, à cette dame !
Et vu le caractère qu'elle a l'air de se payer, la petite dame, c'est peut-être pour ça que le "Bon Dieu", comme elle dit, l'oublie... Parce que, lui, c'est pour l'éternité qu'il va devoir supporter son caractère bien trempé quand elle viendra à lui, si elle y croit... Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clémentine Solignac, 113 ans, celle que le Bon Dieu a oublié   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clémentine Solignac, 113 ans, celle que le Bon Dieu a oublié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELLE EST BONNE CELLE LA
» Celle qui achetait une télé ( I ) Bones maj : 30/06/10
» Clémentine FAIK-NZUJI
» DANS LA RUE OU VIT CELLE QUE J'AIME de Mary Higgins Clark
» Auteur Clémentine Ferry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
baguetteville :: La buvette :: Actualités-
Sauter vers: