AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Don Quichotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elora blue
Animatrice de section
Animatrice de section
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11526
Age : 37
Localisation : Pas de Calais
Pays : France
Emploi : éducatrice
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Les Don Quichotte   Sam 15 Déc - 13:55


Les Don Quichotte investissent le parvis de Notre-Dame



Crédit Photo : TF1-LCI
Le campement des 374 familles mal-laogées rue de la Banque à Paris


L'association
a installé 250 tentes près de la cathédrale parisienne pour loger des
sans-abri, alors que des policiers s'efforçaient de les en empêcher.



La
ministre du Logement avait souligné vendredi soir que tout nouveau
campement de mal-logés serait "évacué par les forces de police".




- le 15/12/2007 - 11h51

Après
le canal St-Martin et la rue de la Banque, l'Association des Enfants de
Don Quichotte a installé samedi en fin de matinée des dizaines de
tentes pour loger des sans-abri près de Notre-Dame de Paris alors que
des policiers s'efforçaient de les en empêcher. Selon Augustin
Legrand, porte-parole des Enfants de Don Quichotte, 250 tentes ont été
montées sur le bord de la Seine et sur le parvis de Notre-Dame.

Vendredi,
le gouvernement avait mis en garde contre toute nouvelle action de ce
type lors de la signature d'un accord pour mettre fin au campement des
familles mal logées rue de la Banque (IIe). La veille, Augustin
Legrand avait dénoncé "les promesses non tenues" du gouvernement qui font que "cette année encore, plusieurs milliers de personnes dorment sur les trottoirs", en particulier à Paris.

Hébergement "stable", pas de "mise à l'abri"

L'an
dernier, à la même époque, un campement de SDF le long du canal
Saint-Martin avait rassemblé au plus fort du mouvement plus de 300
tentes. Augustin Legrand avait souligné jeudi que "sur les 27.000 places promises" en janvier dernier, "14.000 seulement (étaient) disponibles".

Annoncé
en janvier par Jean-Louis Borloo, alors ministre de la Cohésion
sociale, le plan d'action gouvernemental pour l'hébergement des SDF
(Parsa) prévoyait de créer ou de pérenniser 27.100 places d'hébergement
stable pour les sans-abri. Les SDF du canal Saint-Martin avaient alors
demandé un hébergement "stable" et non pas une mise à l'abri
pour la nuit avant d'être remis à la rue le lendemain matin. De fait,
beaucoup de places d'hébergement d'urgence ont été transformées en
places d'hébergement stable mais le système est bloqué, le nombre de
maisons-relais permettant la transition vers le logement social n'étant
pas suffisant.

D'après agence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elora blue
Animatrice de section
Animatrice de section
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11526
Age : 37
Localisation : Pas de Calais
Pays : France
Emploi : éducatrice
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Les Don Quichotte   Dim 16 Déc - 10:38





L'opération
des Enfants de Don Quichotte, samedi matin, aura duré une heure à peine
: le temps d'installer quelques dizaines de tentes en bord de Seine,
près de Notre-Dame de Paris... avant qu'elles ne soient démontées par
les forces de l'ordre. Mais le message, lui, est passé : la
mobilisation en faveur des exclus du logement continue. Message repris
et martelé, samedi après-midi, par les Enfants de Don Quichotte
eux-mêmes, mais aussi le Secours catholique, Ac Le Feu et la fondation
Emmaüs : toutes ces associations se sont insurgés contre le manque de
moyens pour héberger les sans abri.
Lors d'une conférence de presse conjointe sur le parvis de la cathédrale, les responsables de ces associations ont dénoncé les "promesses non tenues"
du gouvernement concernant le nombre de places d'hébergement mises à
disposition. En janvier dernier, à la suite de l'installation de tentes
sur le canal Saint-Martin par les Enfants de Don Quichotte, Jean-Louis
Borloo, alors ministre de la Cohésion sociale, avait annoncé un plan
d'action pour l'hébergement des SDF (Parsa) prévoyant la création ou la
pérennisation de 27.100 places d'hébergement stable pour les sans-abri.
Or, selon Augustin Legrand, porte-parole des Enfants de Don Quichotte,
il n'y aurait que 14.000 places dégagées.
Appel au soutien des Parisiens
"Nous
voulons expliquer aux Français qu'il n'y a pas de fatalité. On a fait
un vrai travail depuis un an, mais on ne nous a pas entendus. Les
promesses n'ont pas été tenues
", a-t-il dit. Il a appelé des
Parisiens à venir apporter leur soutien à leur action en venant les
rencontrer sur le parvis, en promettant d'y rester "une partie de la nuit".
Christophe Robert de la fondation Abbé Pierre a expliqué sa présence car "depuis 2000 la loi qui impose de construire des logements sociaux dans les communes (20% de logements sociaux, ndlr) n'est pas respectée". Or pour lui, "la
crise du logement n'est pas une fatalité. Il faut agir car il y en a
marre de voir les personnes mourir dans la rue et de voir des personnes
menacées d'expulsion
".
Pour le Secours populaire, Pierre Levené, secrétaire général, a fait valoir qu'on avait "oublié que la problématique du logement était avant tout pour loger des personnes. Aujourd'hui, a-t-il dit, les personnes ne peuvent plus se loger. La lutte contre la pauvreté est prioritaire". Jean-Baptiste Eyrault (DAL) a exprimé sa "solidarité" avec les Enfants de Don Quichotte. "C'est avec des logements et des moyens adéquates qu'on règlera le problème", a-t-il dit. Pour sa part, le président d'AC le feu, Mohamed Mechmache, a estimé que le "problème de fond était social".
D'après agence
"On ne fait pas disparaître la misère"

François Hollande : "On
peut expulser la misère, on peut la chasser, on peut la punir, on peut
la cacher mais on ne la fait pas disparaître. Ce n'est pas la police
qui est attendue par ceux qui n'ont pas de toit, ce sont des logements.
C'est là que Nicolas Sarkozy n'est pas au rendez-vous. Il avait parlé
d'un droit opposable au logement. Plutôt que de respecter sa promesse,
il envoie les forces de police punir, chasser, expulser, comme si on
pouvait mettre la misère au bord de la Cité
".
Bertrand Delanoë : "La
nouvelle mobilisation des Enfants de Don Quichotte met en exergue les
promesses non tenues du gouvernement et la nécessité de mettre en place
d'urgence un véritable plan national en faveur des sans abri
".
Vous avez assisté à la scène ? Vous avez des photos ou des vidéos ? envoyez-les nous en cliquant sur l'image ci-dessous :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
**Blondie**
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4867
Age : 38
Localisation : Nice
Pays : France
Emploi : Responsable de secteur dans une association d\\\\\\\'aide aux personnes âgées
Commentaires : Je suis blonde et alors ???!
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Les Don Quichotte   Dim 16 Déc - 11:08

il me font rire les politiciens a dire "On
peut expulser la misère, on peut la chasser, on peut la punir, on peut
la cacher mais on ne la fait pas disparaître"

Discours moraliste a 2 balles , vraiment n importe quoi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Don Quichotte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Don Quichotte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rumeur: Don Quichotte de Joel Silver et Warner Bros?
» Don Quichotte et l'Art moderne
» Dulcinée dans Don Quichotte
» Les peindouilles du Oni - Buste Don Quichotte wip
» Ballet Don Quichotte à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
baguetteville :: La buvette :: Actualités-
Sauter vers: